Archives mensuelles : juillet 2010

Les humanités numériques sont-elles solubles dans Google ?

par Francis Chateauraynaud

La firme de Mountain View a récemment publié les lauréats de l’appel à projet concernant l’exploitation des contenus de Google Books, revendiquant son engagement au service des humanités numériques. Du point de vue du développeur d’instruments pour l’analyse de grands corpus, rien de bien transcendant dans la liste ; seule reste sans précédent l’importance du gisement littéraire proposé à l’exploitation informatique. On peut en discuter mais l’argument de la masse de données disponibles est un peu court du point de vue épistémologique : on accumule des données et on se demande après coup ce que  l’on va bien pouvoir en extraire, Que l’on me permette  d’y entrevoir une sorte de miroir aux alouettes pour les méthodes d’analyse informatisée ! Ouvert à toutes les expériences  instrumentales, le moteur de recherche  hégémonique n’a visiblement qu’un seul objectif : continuer d’attirer à lui toute la matière numérique et grignoter encore du « temps de cerveau disponible » chez les internautes. Aussi, l’enthousiasme de Google pour la cause des « Digital Humanities » laisse rêveur. Inutile de reprendre ici les chiffres et les commentaires qui saturent toute la toile et bien au-delà : son emprise sur le Web, qui a donné lieu à bien des polémiques, dont en France celles lancées par Jean-Noël Jeanneney, ne cesse de s’étendre1. De sorte que parler d’un pur programme de recherches sur des contenus, eut-il pour seule vocation d’étudier des bibliothèques entières d’œuvres philosophiques, littéraires ou historiques, sans considérer dans le même mouvement la capacité de configuration de nos cadres cognitifs dont disposent désormais les ingénieurs de Google a quelque chose de cocasse2, au moins vu de cet angle un peu incongru du monde des humanités numériques que constitue la socio-informatique !

Continuer la lecture

  1. Alors que Jean-Noël Jeanneney sort début mars 2010 une édition mise à jour de son livre Quand Google défie l’Europe, Bruno Racine publie dans la foulée un pamphlet anti-Jeanneney : Google et le Nouveau Monde. La guerre entre l’ancien et le nouveau président de la Bibliothèque Nationale de France, autour du destin du projet Europeana mériterait sans aucun doute une analyse prospérienne ! []
  2. Une rencontre organisée à Beaubourg en mars 2004 était consacrée aux enjeux culturels des moteurs de recherche . Parmi les intervenants, tous assez critiques sur l’hégémonie de Google, Laurent Chemla, Marin Dacos, Eric Guichard,  Françoise Gaudet …  et votre e-serviteur. On peut réécouter les interventions et mesurer du même coup le degré d’auto-renforcement du système en moins d’une décennie… []

socioargu

Francis Chateauraynaud (directeur d’études EHESS)

More Posts - Website

All argumentative roads lead to Amsterdam …

posted by Francis Chateauraynaud

July 12th 2010

Thanks to discussions I recently had with Assimakis Tseronis, a young researcher involved in the field of argumentation studies1 who works with us as post-doc partner on the project called “Chimères nanobiotechnologiques”, I return from Amsterdam with interesting news concerning the fascinating growing relationships between argumentation and computing. Among the discoveries I made during the 7th ISSA Congress (June 29th – July 2th), I must first mention the launch of a new journal called Argument & Computation, whose first volume was published a few months ago, in March 2010. With such a title, it cannot be anything but a highly relevant piece of news for our frenchy research blog! Indeed, it would be difficult to ignore the surprising symetry between the two titles: “Socio-informatique et Argumentation” (socio-informatics and argumentation), on the one hand; “Argument and Computation” on the other hand! I don’t know how useful it can be to extend the  comparison and contrast between the two, but even if in our case the corpuses and the tools are clearly separated from formal modelling of argumentation, it could be fruitful to explore, or to try building a bridge between the two archipelagos of knowledge production. Continuer la lecture

  1. see his text posted a few weeks ago : « A la recherche des marqueurs argumentatifs, 12 avril 2010″ []

socioargu

Francis Chateauraynaud (directeur d’études EHESS)

More Posts - Website