Archives mensuelles : novembre 2017

Oser la culture des micromondes face aux désastres globaux

Post-scriptum en forme de clin d’œil sur Aux bords de l’irréversible. Sociologie pragmatique des transformations (Paris, Pétra, 2017)

Francis Chateauraynaud et Josquin Debaz

La catastrophe finale est pour bientôt. C’est en tout cas ce que semblent indiquer les flux continus de discours, de rapports, d’alertes et de commentaires critiques, des plus cyniques aux plus désabusés, des plus informés aux plus idéologiques, qui nourrissent chaque jour la table des dangers et des risques visant toutes les formes de vie et d’activité. Dans la longue liste des causes de l’effondrement à venir, le changement climatique occupe bien sûr une des premières places, en interaction continue avec la sixième extinction d’espèces, dont témoignent entre autres les disparitions massives d’insectes. Il faut y ajouter depuis peu le retour de la menace de guerre nucléaire, qui vient doubler le terrorisme dont on tente vainement de se débarrasser, quitte à en renouer avec le totalitarisme sécuritaire. Il faut encore y adjoindre, cela va malheureusement de soi, tous les maux qui affectent des pans entiers de la population mondiale, dont les vulnérabilités s’accroissent alors même que la courbe démographique ne faiblit toujours pas ou pas aussi vite que prévu. Quelque soit le fil que l’on tire, le pire semble donc à peu près certain, sinon de plus en plus probable. D’ailleurs, quelques jours avant l’ouverture de la COP23, l’ex-Programme des Nations unies pour l’environnement (désormais ONU Environnement) lance une nouvelle alerte, en dénonçant l’« écart catastrophique » qui se creuse entre les engagements pris à Paris lors  de la COP21 et les réalisations nécessaires pour réellement diminuer les émissions de gaz à effet de serre1. Rappelez vous ce « président normal » qui se flattait d’avoir sauvé le climat…  La consultation régulière des chroniques de l’ « ami » Marlowe, qui, entre autres sources, suit les activités de l’ONU Environnement, confirme la propension pessimiste des discours publics, au point de voir les institutions adopter un style collapsologique qui était jusqu’alors plutôt réservé aux prophètes de malheur.

Le livre Aux bords de l’irréversible, issu des travaux menés par Francis Chateauraynaud et Josquin Debaz au sein du GSPR (EHESS) entre 2008 et 2016 est disponible depuis juillet 2017 dans la collection « Pragmatismes » aux Editions Pétra.

En vis-à-vis des annonces de catastrophes, se déploie l’univers des promesses technologiques,  couvrant aujourd’hui à peu près tous les domaines, de la santé à la conquête spatiale, des biotechnologies aux intelligences artificielles, en passant par les nanotechnologies2. « Nous » voici donc doublement condamnés !  Il « nous » faut affronter la catastrophe globale et adopter les solutions offertes par les technosciences, dont on sait — au moins depuis Jacques Ellul — qu’elles font bien plus partie du problème que de la solution. Le succès académique ou médiatique étant de nos jours lié à la fabrique de positions de surplomb permettant de parler de « nous » avec assurance, c’est-à-dire tout à la fois au nom de la planète, de l’humanité  mais aussi des non-humains qui la peuplent, la somme des ouvrages qui montent en généralité (pour parler comme à Sciences Po) est assez époustouflante. Selon les activités et les engagements dans lesquels on est pris, on en tire des sentiments fort contrastés. Et le pire de tous est sans aucun doute le sentiment d’impuissance qui conduit à s’en remettre aux grands prédicateurs capables de « nous » ouvrir la voie vers un autre futur possible ou une stratégie de type survivaliste.

Continuer la lecture

  1. United Nations Environment Programme (UNEP), The Emissions Gap Report 2017, Nairobi. []
  2. Voir sur ce point le rapport du GSPR, Chimères nanobiotechnologiques et post-humanité. Promesses et prophéties dans les controverses autour des nanosciences et des nanotechnologies, rapport ANR, décembre 2012 []

socioargu

Francis Chateauraynaud (directeur d'études EHESS)

More Posts - Website