Archives mensuelles : février 2011

Du bruit au signal

Une typologie temporelle pour la sociologie du Web

Josquin Debaz

Nos activités, et nos activités sociales en particulier, sont rythmées par des temporalités différentes : leur tempo en donne la mesure tout en les qualifiant et les associant aux catégories à partir desquelles nous construisons le monde sensible et conceptuel. Le Web participatif1  n’échappe pas aux questions de temporalité, et les activités qui s’y organisent, principalement des échanges d’informations qui se totalisent en un ensemble historico-sémantique touffu, dépendent de l’échelle de temps dans laquelle elles se déploient. On doit ainsi pouvoir proposer un gradient sur lequel chacun des grands types d’activités associatives du Web peut trouver sa place. Une réflexion sur les échelles de temps du Web est d’autant plus nécessaire qu’il nous faut apprendre à ajuster les outils d’exploration et d’extraction aux tempos définis par les internautes eux-mêmes. En effet, on a vu précédemment comment l’enrichissement des descriptions et des analyses sur les objets de débat et de controverse reposait, dans certaines procédures de veille sociologique, sur des automates, pour la plupart insérés dans l’ensemble dénommé Tirésias2.

Dans un univers qu’il n’y a pas si longtemps, on osait appeler « virtuel »3, on peut tracer un axe menant du bruit au signal en fonction de la quantité d’information accumulée au cours du temps par l’activité d’une personne ou celle d’un regroupement plus ou moins formel, et/ou auto-organisé.

Continuer la lecture

  1. Ou Web social ou autre 2.0, choisissez l’expression qui vous sied… []
  2. Voir F. Chateauraynaud et J. Debaz, Veille sociologique et flux d’informations numériques, 9e Journées Francophones « Extraction et Gestion des Connaissances », Strasbourg : France (2009). A propos de la position du laboratoire  sur la limite entre veille et surveillance voir par exemple le Point de vue de Francis Chateauraynaud sur les termes et le principe d’un appel d’offre « Veille de l’opinion » dans l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche. []
  3. Fatima Aziz, Le mythe d’habiter le Cyberespace, carnet de recherche visuel Image Circle, 21 mars 2010 ; Antonio A. Casilli, Les liaisons numériques : Vers une nouvelle sociabilité ? Seuil, 2010. []

Atelier Internet de l’ENS

L’Atelier Internet est un séminaire de recherche dont le propos est de contribuer à une théorie de l’internet.

Le séminaire se tiendra les vendredis 11 et 25 février, 11 et 25 mars, 8 et 29 avril, 13 et 27 mai, 10 juin, de 17h30 à 20h, en salle Henri Cartan (sauf le 27 mai, où il aura lieu au Lycée Henri IV, de 18h30 à 20h30).

Fondé il y a 15 ans à l’ENS (rue d’Ulm) par Éric Guichard, il a son pendant lyonnais depuis 2006 (à l’ENSSIB): l’AIL (Atelier Internet Lyonnais). Depuis cette année, il est conjoint à l’ENS (en tant que séminaire d’approfondissement du département de géographie) et au Collège international de philosophie.

Il est ouvert à tous. Pour s’inscrire, contacter Eric point Guichard at ens point fr (ou at enssib point fr).

http://barthes.ens.fr/atelier/